Catégories

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Promotions

COMMENT BIEN CHOISIR SES CHAUSSURES DE RUNNING ?

Publié le : 15/10/2020 14:53:58
Catégories : News

COMMENT BIEN CHOISIR SES CHAUSSURES DE RUNNING ?

Vous avez décidé de commencer la course à pied ou désirez simplement renouveler vos chaussures mais vous êtes un peu perdus face aux nombreux modèles proposés par les marques ?

Au travers de ces quelques lignes, nous allons donc dégager les grands critères auxquels vous devez prêter attention afin de trouver LA chaussure, élément primordial au running, afin d’éviter bon nombre de blessures

 

  1.     Définir le terrain sur lequel on court !

Question qui peut paraître simple mais bon nombre de coureurs n’utilisent pas forcément des chaussures adaptées à leur pratique. Route, trail, mixte, elles ont toutes des caractéristiques différentes, notamment au niveau de leur semelle. Il suffit simplement de se poser la question !

  1.     Quel type de coureurs êtes-vous ?

Le poids d’un coureur est un facteur important dans le choix de ses chaussures. En moyenne, le corps subira des forces mécaniques équivalentes à 3 fois le poids de son corps.

Il est donc évident qu’un profil léger de 65 kg pourra se permettre des chaussures plus « lights » qu’un coureur de 100 kg. 

  1.     Connaitre son style de foulée

Connaître votre foulée (la tendance d’attaque) vous permettra de vous orienter vers des chaussures adaptées, notamment en termes de drop (différence de hauteur entre le talon et l'avant de la chaussure). Ce peut être le talon, le milieu du pied ou l'avant-pied

Un drop standard - supérieur à 7mm - est conseillé aux personnes qui ont tendance à poser le talon en premier.

Un drop faible - de 6mm et moins - se rapproche d'une foulée pieds nus et sera plus adapté à des coureurs réguliers qui posent naturellement l'avant ou le milieu du pied au sol en premier.

Globalement, plus vous courez sur l'avant pied, plus vous pourrez vous orienter sur un faible drop.

Cependant, garder à l’esprit que votre foulée naturelle est celle qui vous convient. Il n'y a pas de mauvaise façon de courir tant que vous ne vous blessez pas à répétition.

  1.     Connaitre son type de foulée

Pour définir facilement le type de foulée, le plus simple est de regarder l’usure des anciennes chaussures.

4.1 La foulée universelle / pronatrice normale

Le coureur universel se caractérise par son absence d'appuis latéraux excessifs.
L'attaque se fait sur le bord extérieur du talon, puis l'appui s'effectue sur tout le pied en suivant un axe droit.

4.2 La foulée pronatrice / sur-pronatrice

Le coureur pronateur se distingue par des appuis intérieurs excessifs : sa voûte plantaire s'affaisse, occasionnant une bascule brutale de son pied vers l'intérieur.
Le pronateur déroule son pied sur le bord interne.

4.3 La foulée supinatrice / sous-pronatrice

Le coureur supinateur attaque le sol par la pose de la partie externe du talon.
Son appui intermédiaire se caractérise par une bascule en pronation insuffisamment marquée.
Ainsi, le supinateur déroule son pied sur le bord externe.
.

Néanmoins, garder à l’esprit que le degré de pronation ne devra  pas un facteur décisif dans votre choix.

Pour résumer : quand tout va bien, ne changez rien. Cela ne sert à rien de changer de chaussures, de vouloir des caractéristiques différentes.

  1.     Choisir la bonne pointure.

Choisir la bonne pointure peut vite être un casse-tête car :

-        Il faut partir du principe qu’un pied qui court ce n’est pas comme un pied qui marche. Le pied qui court subit une influence mécanique correspondant à 3 fois le poids du corps, donc le pied grandit mécaniquement. De plus, subissant une influence vasculaire, son volume sera également supérieur.

-        Vous en avez déjà sans doute fait l’amer expérience mais il n’y a bien souvent aucune correspondance  de tailles d’une marque à l’autre. Même l’endroit de production à son influence.

Considérant cela, il est vivement conseillé d’essayer une chaussure avant de l’acheter.

  1.      Le test grandeur nature.

Ayant dégagé le (ou les) modèle(s) qui pourrai(en)t vous correspondre, rien n’est plus déterminant que le test grandeur nature. A ce stade, le seul critère déterminant devra être le confort de la chaussure. Quand on enfile une paire de running, on doit tout de suite se sentir à l’aise, sentir que notre pied va bien s’adapter à la chaussure. Le chaussant doit vous être confortable car si on ressent une gêne, que le pied ne se place pas comme il voudrait dans le chaussant, cela risque de s’amplifier avec la course !

Conclusion 

Au travers de ces quelques lignes, nous voyons bien qu’il n’est pas forcément évident de trouver LA chaussure à son pied. Cela relève clairement d’une expertise globale prenant en considération un grand nombre de critères comme développés plus haut. Pour tout achat/conseil de chaussures, et afin de minimiser les erreurs de « casting » l’idéal sera donc de passer par l’expertise d’un magasin spécialisé, qui via une anamnèse précise et une analyse dynamique (style de course, type de foulée) déterminera au mieux le/les modèles vous correspondant(s). Comptez en moyenne entre 120 et 180 euros  pour une nouvelle paire de chaussures, le prix à payer pour minimiser les blessures et prendre un maximum de plaisir dans votre pratique.

Maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire ….

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)